jeudi 30 août 2012

Périphériques : Les Claviers Mécaniques

Claviers Mécaniques

On néglige souvent les périphériques avec lesquels on travaille que ce soit l'écran, la souris ou le clavier. Avant même d'interagir avec l'ordinateur ce sont ces composantes qui font le pont entre nous et nos machines et ce pendant de longues heures. J’ai donc entreprit de me documenter davantage afin de faire des choix éclairés. 

Récemment, je me suis mis à la recherche d'un nouveau clavier. Je recherchais quelque chose de plus "professionnel", vu tout le temps que mes membres digitaux passent à s'y frotter. De nos jours, le premier réflexe du magasinage commence par Internet. 

Après deux ou trois "Google" et la visite de 4 ou 5 magasins en ligne, j'en suis venu à la conclusion que contrairement à mes achats précédents de ce type, je n'effectuerais pas cela en 20 minutes. Il semble y avoir autant de modèle que de prix, disponible sur le marché. 

Tout comme le charpentier cherche le meilleur marteau, je cherchais l'outil qui me convient. Il existe plusieurs types de clavier mais on peut les regrouper en deux grandes catégories. Voici sommairement le résultat de mes recherches.

De ces deux catégories ce sont les claviers mécaniques les plus méconnus. Contrairement aux claviers à membrane, ils sont beaucoup plus dispendieux donc moins répandu. De plus, les claviers mécaniques sont souvent associés aux "Gamers" dut à leur grande précision et durabilité.

Claviers à membrane
Les claviers à membrane fonctionnent sous le même principe qu'une manette de télévision, ou d’une calculatrice. C'est un circuit imprimé où l'on y superpose un tapis de silicone, suivit d'un cadre et des touches.

Voici des exemples :


 Claviers mécaniques

Les claviers mécaniques sont conçus afin que les touches possèdent leur propre mécanisme. Les touches ont ainsi leurs propre ressorts, associés leurs pistons et ainsi de suite. Ceci permet de pouvoir appuyer sur toutes les touches en même temps et capter chacune des entrées qui ont été saisie.

La touche n'a pas à être appuyé jusqu'au fond (appelé « bottoming ») pour envoyer son signal, d’où l'ajout d'une sensation tactile pour indiquer que le signal à été capté. (Note : le design du « chipset » doit supporter ce type de retour de force « feedback »).

Ses avantages ont pour conséquences d'améliorer la vitesse de frappe et de réduire la pression nécessaire à fournir par les doigts, ce qui devrait aider au tunnel carpien.

Plusieurs mécanismes ont été développé pour répondre aux préférences de chacun. Les plus populaires, que l’on distingue par leur couleurs, sont :
  • MX Cherry Brown (soft), léger son de "click" et sensation de résistance
  • MX Cherry Black (silence), Silencieuse et sans résistance
  • MX Cherry Blue (full), click audible et sensation de résistance
Autre chipset :
  • Topre : semi-mécanique, combinaison d'un circuit imprimé et d’un mécanisme distinct par touche.
  • Alps AKA Alps Bigfoot

Photo d’un clavier personnalisé sur le site de « WASD Keyboard »

Lexique

Damper : Petit caoutchouc sous la touche pour réduire le bruit.

Tenkeyless : Clavier sans pavé numérique

LaserEtched : Lettrage marqué au laser

Engraved Etched : Lettrage incrusté dans la touche

Liens

WASD Keyboard: https://www.wasdkeyboards.com/

Matias (fabricant Canadien) : http://matias.ca/quietpro/pc/

Revue de clavier : http://www.keyboardlover.com/

Wiki : http://en.wikipedia.org/wiki/Keyboard_technology

Les « Switch » : http://deskthority.net/wiki/Category:List_of_all_keyboard_switches

2 commentaires:

  1. Belle entrée. De mon côté, j'ai eu la chance de tester un clavier mécanique durant quelques semaines il y a plusieurs années et c'était le bruit qui me déplaisait énormément mais, dans l'ensemble, j'avais bien aimé l'expérience surtout au niveau de la sensibilité et plus faible résistance.

    Je vais fort probablement y aller avec un clavier mécanique si mon clavier indestructible actuel vient qu'à rendre l'âme mais, ça, j'en doute simplement parce que j'utilise le même depuis plus de 15 ans qui fonctionne encore #1 après des années de travail et de gaming intensif! Si si, j'utilise toujours celui datant de mon 486Dx66 (Mitsumi KPQ-E99ZC-13 Rubber Dome) qui possède un connecteur AT (DIN) présentement branché à l'aide d'un adaptateur DIN->PS2 et ensuite un adaptateur PS2->USB!

    Tiens nous au courant de ton choix final et du pourquoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon choix est un "WASD keyboard" MX Cherry Brown avec Damper 0.4.
      Je l'ai prit pour le feel, la personalisation, le fait que "brown" ne fait pas de bruit ( encore moins avec les dampers) et la sensation de "click" qui est présente. C'est le meilleur que j'ai essayé.

      Supprimer